Si l'huile de lin était à l'origine utilisée pour son apport nutritionnel, elle trouve actuellement sa place dans les travaux d'intérieur et de décoration. En effet, on l'utilise, par exemple, pour protéger et sublimer les ouvrages boisés.

Huile de lin : de quoi s'agit-il ?

Créée depuis l'Antiquité, l'huile de lien est un produit naturel issu des graines de lin séchées. Elle s'impose aujourd'hui comme l'huile la plus appréciée dans l'entretien et la finition d'ouvrages en bois. Depuis la boiserie extérieure telle que bardage, abri de jardin ou structure en bois jusqu'aux bois intérieurs : meubles et parquets entre autres. On trouve plusieurs types d'huile de lin :
  • L'huile crue : elle permet d'imprégner correctement le bois tout en lui apportant une protection optimale.
  • L'huile cuite : associée à un siccatif (cobalt ou manganèse), elle permet de sécher rapidement le bois.
  • L'huile de lin Standolie : ce type d'huile a déjà subi un traitement thermique pour évide que la matière jaunisse.

Pourquoi utiliser l'huile de lin pour traiter le bois ?

Malgré sa performance thermique et son esthétisme par rapport aux autres matériaux, le bois est vulnérable à diverses agressions extérieures, notamment les rayons UV du soleil et l'humidité. Non traité, le matériau peut perdre de son éclat, son esthétisme et ses propriétés. Afin de protéger les surfaces des ouvrages en bois, l'application de l'huile de lin s'avère être une solution efficace et naturelle. Économique et écologique, ce produit offre une utilisation aisée et sèche en une journée.  

Comment utiliser l'huile de lin ?

Pour avoir un meilleur rendu, il est avant tout conseillé de préparer le bois en le nettoyant avec du savon de Marseille ou de la lessive Saint Marc, puis le rincer. Une fois sec, le support doit être poncé et dépoussiéré. L'étape suivante consiste à préparer l'huile de lin en mélangeant une partie avec du solvant (essence de térébenthine...). N'hésitez pas à faire un essai avant l'application. Comme outils, vous aurez besoin de lunettes de protection, un masque, des gants, un spalter ou un rouleau ainsi qu'un papier abrasif 150 à 180. Celui-ci permet de poncer chacune des couches pour aplanir correctement la surface traitée.


Previous Post Taxidermiste : comment naturaliser son animal de compagnie ?
Next Post Découvrez la marque de meubles Célio

Add Comment