Les engrais naturels se révèlent à la fois fertilisants, nutritifs et c'est une méthode propice pour la protection de l'environnement. Pour éviter l'usage des engrais chimiques et favoriser l'utilisation des engrais naturels, nous allons vous faire connaitre ci-dessous les manières d'obtenir facilement des engrais naturels.

Les origines des fertilisants de base

Voulez-vous obtenir de l'engrais naturel pas cher, mais efficace? Commencez par stocker les déchets organiques venant de votre cuisine ou les feuilles mortes de votre jardin. Les écorces de légumes et fruits, les restes de repas et tous ceux qui sont biodégradables composent l'engrais qu'on appelle « compost ». Sachez qu'il livre presque tous éléments essentiels pour le développement des plantes. C'est un additif pour le sol vu qu'il améliore les propriétés de la terre et en donne une nouvelle structure bien plus favorable à la plantation. Le mélange des excréments des animaux avec les litières est également utile à la plantation. Cet engrais se nomme « fumier ». Avec sa propriété d'amendement, il améliore également les éléments physiques et chimiques du sol. Toutefois, sa vertu dépend de son origine. La qualité du fumier venant du lapin par exemple se diffère de celle des volailles, des porcs, des bœufs ou des chevaux. Pour garantir son efficacité, assurez-vous que le mélange est bien décomposé et préférez le fumier d'un agriculteur bio à un fumier déshydraté vendu dans le commerce.

Les origines des engrais complémentaires

Malgré l'utilisation de ces engrais de base cités ci-dessous, il arrive que notre terre présente encore de la carence en certains éléments. Voici quelques fertilisants complémentaires que vous pouvez utiliser en fonction des éléments principaux à apporter pour votre sol. Si vous voulez ajouter plus d'Azote dans votre terrain, vous avez le choix entre les engrais verts comme les trèfles, les vesces, les mélilots, les purins d'ortie, le sang séché, la corne, le guano ou les algues marins. Pour plus de Phosphore, utilisez les poudres d'os, les farines d'arêtes de poissons, ainsi que les engrais verts comme les moutardes et les sarrasins. Et pour le potassium il y a les vinasses de betterave, les purins de consoude, les colzas ou les navets.


Previous Post Aménagez votre escalier efficacement pour un déco sublime dans votre intérieur
Next Post Taxidermiste : comment naturaliser son animal de compagnie ?

Add Comment