Ce terme reste encore méconnu du grand public, pourtant les professionnels de l'isolation l'utilisent dans leur quotidien. En effet, le calorifugeage est une technique dédiée à l'isolation des installations de chauffage et d'eau. L'objectif est de réduire au maximum les déperditions thermiques d'une habitation ou d'un local professionnel. Voici les éléments essentiels pour tout savoir sur le calorifugeage.

Quels sont les avantages du calorifugeage ?

Il n'y a pas que les fenêtres, les murs et la toiture qui occasionnent des pertes de chaleur dans un bâti. Ce phénomène peut également se produire au niveau de la tuyauterie pour plusieurs raisons. Sachant que la température de l'eau de chauffage d'une maison est souvent élevée, les pertes constatées sont généralement très importantes, environ plus de la moitié. Dans cette optique, le fait de recourir au calorifugeage permet de réduire sa consommation énergétique jusqu'à 10 %. De plus, la mise en place de cette technique d'isolation n'est pas onéreuse et ne coûte qu'une dizaine d'euros.

Dans quel cas recourir au calorifugeage ?

Le calorifugeage est vivement recommandé lorsque les canalisations d'une maison traversent des pièces froides (atelier, cave, garage...) avant d'arriver aux points de chauffage. Idem lorsque la distance séparant ces deux systèmes est importante. Avec de telles installations, les pertes de chaleur sont inévitables. Notons entre autres qu'il est plus judicieux d'isoler son chauffe-eau lorsque celui-ci est installé dans une pièce non chauffée.  

Quelques recommandations avant les travaux

L'efficacité du calorifugeage dépend de plusieurs paramètres. Concernant le calorifugeage de la tuyauterie par exemple, on utilise des matériaux spécifiques comme des manchons de mousse en plastique, des bandes ou des coquilles de fibres minérales. Ces dernières sont plus respectueuses de l'environnement tout en étant très isolantes. En outre, il faut vérifier l'épaisseur et la conductivité thermique de l'isolant. Plus cette dernière est faible, mieux sera l'isolation.


Previous Post Isolation phonique : comment réaliser les travaux soi-même ?

Add Comment