Rien de plus embarrassant que de se retrouver sous la douche avec de l'eau froide, surtout en hiver... En effet, malgré un entretien régulier, il arrive que le ballon d'eau chaude fasse des siennes. La fuite reste le phénomène le plus courant, et si dans certains cas cela peut sembler normal, dans d'autres il peut occasionner un problème plus important qu'il convient de résoudre le plus vite possible. À noter que l'origine d'une fuite est nombreuse, et pour chaque situation il existe des solutions adaptées.

Les problèmes au niveau du groupe de sécurité

Parmi les différents composants d'un ballon d'eau chaude, le groupe de sécurité est un élément essentiel garantissant le bon fonctionnement du système. Il a de nombreuses fonctions : éviter le mélange d'eau froide et chaude, faciliter la vidange, etc. Cependant, il est parfois sujet à des fuites de différentes natures. Le phénomène peut être normal pendant la chauffe à condition que l'écoulement d'eau ne soit pas important, soit environ 3 % du volume du chauffe-eau. Dans le cas contraire, une fuite importante indique une pression d'eau assez élevée qu'il convient d'installer un réducteur de pression juste avant le groupe de sécurité. Si le problème persiste, il faudra vérifier l'étanchéité et la propreté du système.

Les autres types de fuites

Les fuites peuvent être causées par les autres composants du ballon d'eau chaude. Cela peut être :

Au niveau des raccords

Les différents raccords d'un chauffe-eau sont reliés par des joints d'étanchéité qui peuvent présenter des défaillances au fil des années. Lorsqu'une fuite apparaît sur ces zones, un remplacement s'impose en optant pour des manchons en acier ou en plomb.

Sur la bride

Cette pièce, située au niveau de la résistance (sous le capot), peut également présenter une fuite. Généralement, la bride est dotée de six écrous que l'on ressert fermement pour arrêter l'écoulement d'eau. Si le phénomène persiste, il faudra définitivement remplacer le joint d'étanchéité de la bride.

Une cuve percée

Dernière possibilité : une cuve trouée due à la vétusté du chauffe-eau ou à une eau trop calcaire ou trop corrosive. Dans ce cas précis, le remplacement de l'appareil reste l'unique option. À ce stade, l'idéal est de faire appel à un artisan professionnel pour garantir la qualité des travaux tout en bénéficiant d'une aide financière de l'État sous certaines conditions. Cette subvention permet par exemple de faciliter l'acquisition d'un chauffe-eau écologique de type solaire.


Previous Post Quel est le rôle d'un panneau électrique ?
Next Post Critères pour choisir une poubelle de cuisine

Add Comment