Vous envisagez d'investir dans l'immobilier ? Vous avez le choix entre la location meublée, la colocation et l'investissement Malraux. Mais qui pourrait rapporter le meilleur bénéfice ? Faisons le tour du sujet.

La location meublée

Sachez qu'il permet de faire une rentabilité supérieure de 15 à 20% par rapport à une location vide. Pour réaliser un placement immobilier fructueux, l'idéal est donc de se tourner vers la location meublée. La location meublée en tant que résidence principale, mais de courte durée, est la plus intéressante. La plupart des investisseurs choisissent des contrats limités pour un an pour avoir plus de bénéfice. Les prix appliqués sont généralement supérieurs à ceux d'un bien équivalent loué nu et la recette est en moyenne supérieure de 2 %.

La colocation

Avant, la colocation était réservée aux étudiants, mais désormais elle est également privilégiée par les jeunes travailleurs qui cherchent à éviter l'augmentation des loyers. Pour investir dans la colocation, il est conseillé de choisir un habitat situé en plein centre-ville, à proximité d'une université ou d'un centre de travail. Au lieu de payer pour un petit studio, les gens préfèrent aujourd'hui vivre dans un endroit plus vaste tout en faisant de l'économie avec la colocation. Ce dernier permet également de profiter des quartiers prisés, au cœur de la ville, à proximité de commerces et de transports.

L'investissement en loi Malraux

Le dispositif locatif Malraux concerne les logements issus du bien historique. Il permet une rentabilité sur le long terme. Depuis le 1er janvier dernier, le dispositif a connu des changements de règles fiscales favorables sur le plafond annuel des dépenses de travaux, le renvoi du décompte ou encore le type des biens concernés. C'est pourquoi l'investissement en loi Malraux connaît de plus en plus de succès auprès des investisseurs. Pour profiter de la défiscalisation en loi Malraux, il faut effectuer d'importants travaux dans des biens situés dans des villes comme Arles, Metz, Nîmes, Nancy, Montpellier, Bayonne, Bordeaux et Nantes.


Previous Post Nos recommandations pour contacter un serrurier à Villeurbanne
Next Post Chauffer son atelier ou garage : comment s'y prendre ?

Add Comment