Avec la belle saison qui arrive bientôt, il serait peut-être temps de penser à quelques changements dans la maison. Mis à part une nouvelle peinture et de nouveaux meubles, pourquoi ne pas changer vos fenêtres ? Votre facture de chauffage pendant l'hiver vous a coûté une belle somme ? Il est temps de laisser de côté les vieilles fenêtres et d'améliorer l'isolation de votre maison. Rappelons qu'aujourd'hui, une bonne fenêtre n'a rien à voir avec son prédécesseur qui était simplement un cadre en bois dans laquelle on avait placé des vitres à l'aide de mastic. Aujourd'hui, les fenêtres se disent 2.0 avec un double vitrage et un pouvoir isolant parfait. Même orientée à l'opposé du soleil, elle laisse entrer une belle chaleur dans la maison. En PVC, en aluminium ou en bois, les fenêtres d'aujourd'hui feront de votre maison un lieu convivial et respectueux de l'environnement.

Quels matériaux choisir pour ses nouvelles fenêtres ?

Les fenêtres de chez https://www.habitatconseils.ch/fenetre/ sont encadrés par trois types de matériaux, le PVC, le bois et l'aluminium. Le PVC est considéré comme le matériau le plus résistant. Il se nettoie très facilement et ne nécessite pas beaucoup d'entretien. Son pouvoir isolant thermique et acoustique est reconnu partout. Toutefois, le PVC n'est pas adapté aux grandes fenêtres et le choix des couleurs est assez limité. L'aluminium quant à lui est chic et à la fois moderne. Il est tendance et est reconnu pour sa robustesse et sa résistance. Il est vendu plus cher que le PVC, mais peut s'adapter à n'importe quelle taille de fenêtre. Si autrefois, les fenêtres en aluminium ont été critiquées du fait qu'elles n'avaient pas un grand pouvoir isolant, aujourd'hui, elles sont livrées plus performantes et possèdent même un système de pont thermique. En ce qui concerne le bois, il reste une valeur sûre lorsqu'on parle d'isolation thermique. Même s'il n'est pas assez robuste et possède une conductivité thermique assez faible, il convient à n'importe quel intérieur. Il peut être personnalisé et a l'avantage d'être écologique. Cependant, contrairement à l'aluminium et le PVC, le bois a besoin d'être constamment entretenu.

Quel vitrage pour ses fenêtres ?

Du choix de votre vitrage dépendra l'isolation de votre maison. Vous devez savoir que moins un vitrage possèdera de coefficient de transmission thermique, meilleur sera l'isolation de votre maison. À l'heure actuelle, vous pouvez choisir entre le simple, le double ou le triple vitrage. Comme son nom l'indique, le simple vitrage possède une seule vitre. Son coefficient est d'environ 5,7W/m².k. Il s'agit du vitrage traditionnel utilisé sur les anciennes fenêtres. Aujourd'hui, ce type de vitrage commence peu à peu à disparaitre étant donné ses mauvaises performances en matière d'isolation thermique. Le double vitrage quant à lui attire la clientèle. Il est composé de deux verres d'une épaisseur de 4 mm qui sont superposés l'un sur l'autre. Une lame de 15 mm est glissée entre eux. Il peut arriver que ces lames soient constituées par des gaz rares tels que le krypton ou l'argon, qui sont d'ailleurs d'excellents isolants. Pour ce qui est de son coefficient de transmission thermique, il est plus faible que pour le simple vitrage. Il se situe entre 2,5 et 3 W/m².K. Enfin, vient le triple vitrage qui est composé de 3 vitres superposées possédant un coefficient de moins de 1,5W/m².K. Il est considéré comme la meilleure fenêtre isolante. Cependant, il reste relativement cher.

Quid de leur prix ?

Le prix des fenêtres va dépendre du matériau avec lequel elles ont été constituées, le type de vitrage utilisé, leur ouverture et enfin leur taille. Jusqu'à maintenant, le PVC reste le matériau le plus accessible. Son coût varie entre 75 et 350 euros. Les fenêtres en bois avec double vitrage peuvent atteindre les 180 à 450 euros. Pour ce qui est des fenêtres en aluminium, leur prix varie entre 300 à 650 euros. Tout cela sans compter la pose qui peut aller de 100 à 200 euros. Toutefois, sachez que vous pouvez très bien bénéficier d'un crédit d'impôt de 30 % du prix de votre fenêtre, d'une subvention, ou bien d'un prêt écologique à taux zéro si vous décidez de changer les fenêtres de votre maison.


Previous Post Déménagement : où stocker vos meubles en trop ?

Add Comment