C'est un nom qui n'est pas très courant. Et pourtant, ce métier existe bel et bien. De votre avis, qui réalise toutes ces enseignes publicitaires et ces panneaux d'indication que vous voyez fleurir depuis des dizaines d'années aux 4 coins de la France ? Sachez dorénavant qu'on les doit à l'enseigniste. Son métier a beaucoup changé. S'il était auparavant un grand manuel, aujourd'hui, l'enseigniste manipule beaucoup les ordinateurs et les « imprimantes » spécialisées. Quant à la structure des enseignes, elles sont réalisées par des machines. Malgré l'automatisation et la digitalisation, le métier demeure très technique.

Un artisan féru des nouvelles technologies

Il y a encore un siècle et demi, l'enseigniste utilisait de la peinture, de la colle, de la bâche. Il avait des connaissances en sidérurgie, en métallurgie, en menuiserie et en textile. Il faisait également dans la couture. Aujourd'hui, ces connaissances sont devenues accessoires et secondaires grâce à l'apparition de l'ordinateur, de l'informatique (et ses multiples logiciels) et des machines high-tech. Le savoir-faire de l'enseigniste est plutôt focalisé dans sa capacité à créer des produits captivants et qui aideront ses clients à attirer l'attention du public. Jetez un coup d'œil attentif sur www.forli.fr pour vous rendre compte de l'ingéniosité de cet artisan. Son travail est à la fois technique et intellectuel.

Un professionnel de la communication

Oui, l'enseigniste aujourd'hui est l'allié principal des agences de communication et le professionnel incontournable à toute stratégie de communication. La publicité digitale et télévisée ainsi que celle figurant dans les médias écrits ne suffisent pas. Pour aller directement à la rencontre des clients, il faut agir dans la rue et dans le « réel », d'où l'utilisation des enseignes et des signalétiques. Ces accessoires permettent d'attirer l'œil, de capter l'attention, d'informer de l'existence. Mais pour que ce soit réellement le cas, leur allure et leurs couleurs doivent être bien pensés. L'enseigniste s'en chargera.


Previous Post A qui confier la fabrication de sa porte d'entrée en bois ?
Next Post Repeindre sa salle de bain : bien choisir sa peinture

Add Comment